Label Géoparc décerné par l‘UNESCO au plus grand parc national d’Italie

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


2013 : le Parc National Val Grande devient membre des Géoparcs de l’UNESCO et signataire de la Charte Européenne du Tourisme Durable.

L’année 2013 a été décisive pour le plus grand parc sauvage d’Italie, le Parco Nazionale della Val Grande qui se situe à l’ouest du Lac Majeur, à une heure en voiture de Milan, dans le Piémont. Ce parc s’était porté candidat en novembre 2012 avec les vallées Valsesia et Valsessera en tant Géoparc Sesia Val Grande et fut sélectionné lors de la conférence des Géoparcs à Cilento début septembre 2013. Depuis lors, l’ensemble du territoire est officiellement « membre du réseau des Géoparcs de l’UNESCO ». Et pour couronner ce beau succès, le parc national du Val Grande est devenu signataire de la Charte Européenne du Tourisme Durable (CETD) en novembre 2013 pour son tourisme durable en territoire protégé.

Avec ses 15 000 hectares, le Parco Nazionale della Val Grande est l’une des plus grandes réserves sauvages d’Europe. Entre le 13ème et le 20ème siècles, le territoire s’étendant entre les montagnes des vallées de l’Ossola, le Lac Majeur et la vallée Cannobina fut habité, notamment par des bergers et des bûcherons. À la fin de la 2nde Guerre mondiale, les habitants se retirèrent et les bois reprirent le dessus. C’est ainsi que la réserve naturelle se forma peu à peu ; elle compte d’ailleurs depuis 1970 parmi les plus intéressants territoires sauvages d’Italie. Le 2 mars 1992, le Parc National du Val Grande fut officiellement fondé.

La candidature commune au statut de Géoparc ajoute au parc Val Grande la vallée Valsesia avec son supervolcan et celle de Valsessera, le tout formant un ensemble aux caractéristiques géologiques et aux paysages absolument uniques que des universités du monde entier viennent visiter depuis longtemps pour leurs recherches et études. Ce n’est qu’après de longues procédures bureaucratiques et de nombreux contrôles que l’UNESCO a accordé à ce territoire d’exception le statut de Géoparc, mais l’attente en valait la peine. Pierleonardo Zaccheo, président du parc national du Val Grande, en est fier : « Cette reconnaissance accordée par l’UNESCO ouvre au Val Grande de nouvelles portes, grâce aux ressources qui seront destinées à des projets d’une grande importance scientifique et qui permettront de favoriser un nouveau segment touristique, le tourisme scientifique et géologique. »

Autre moment fort de l’année 2013 pour le Val Grande : la Fédération EUROPARC en a fait le nouveau signataire de la Charte Européenne du Tourisme Durable (CETD) le 6 novembre à Bruxelles. De plus, la réserve naturelle protégée des vallées de l’Ossola (Aree Protette dell’Ossola) a elle aussi été distinguée pour la présentation d’un plan de mesures concrètes d’une durée de 5 ans. L’objectif principal de la CETD est de soutenir et favoriser le développement du tourisme durable dans les domaines protégés selon des critères visant à respecter les besoins environnementaux, ceux aussi des habitants, des entreprises locales et des visiteurs. « Être membre du réseau des Géoparcs et signataire de la CETD sont parties prenantes d’une stratégie de politique environnementale à long terme », conclut Pierleonardo Zaccheo.

Pour en savoir plus :

www.parcovalgrande.it et www.lelacmajeur.com

Contact pour la presse

MAGGIONI Tourist Marketing

Dietrich-Bonhoeffer-Str. 3

D - 10407 Berlin Allemagne

Mail : i.bauge@maggioni-tm.de

Tél. : + 49 (0) 30 44 04 43 98

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »